Isabelle Barbier
Sophrologue - Relaxologue
Conseil et accompagnement Bien-être - Anglet / Bayonne / Biarritz

Sophrologie à Anglet (64600)

LA SOPHROLOGIE EN QUELQUES MOTS

La sophrologie a été inventée à partir de 1960 par le professeur A. CAYCEDO, neuropsychiatre.
Etymologiquement le mot peut se décomposer ainsi :

SOS (harmonie)

                                                                                                                                  PHREN (esprit/conscience)

                             LOGOS (étude/discours/science)

Pour mettre au point sa méthode, A. CAYCEDO a puisé dans différentes sources, susceptibles
de modifier l’état de conscience :

  • La source occidentale, avec l’hypnose et la relaxation.
  • La source orientale, avec le yoga et le zen.

La sophrologie n’interprète rien, mais observe et décrit. C’est l’étude du « phénomène », la façon dont les choses sont perçues ici et maintenant, sans a priori ni jugement de valeur.
Par des exercices simples pratiqués régulièrement, elle permet de rétablir et maintenir l’équilibre personnel.
Elle est une excellente ressource pour se préparer à des évènements précis, tout en permettant de vivre son quotidien pleinement. Elle s’appuie sur une méthode de base la relaxation dynamique et sur des techniques spécifiques mobilisant le corps et le mental. Ces techniques utilisent la respiration, la détente musculaire, la visualisation positive vers des objectifs correspondant aux besoins de chacun.

PRINCIPES FONDAMENTAUX

LE PRINCIPE D’ACTION POSITIVE


La sophrologie apprend à chacun à rechercher et dynamiser le positif qu’il a en lui. Le fait de penser positivement fait agir positivement. La sophrologie apprend donc à mobiliser toutes nos ressources et capacités, à renforcer notre vitalité, à créer un rapport positif aux situations du quotidien. Ainsi l’entraînement favorisera une meilleure connaissance de soi et de son environnement.


LE PRINCIPE D’INTÉGRATION DU SCHÉMA CORPOREL COMME RÉALITÉ VÉCUE


« Il faut commencer par éprouver ce qu’on veut exprimer » Vincent Van Gogh


A travers le vécu des sensations, le schéma corporel s’élabore progressivement. Le corps est le support de l’expérience. Le schéma corporel renvoie d’une part à l’image de notre corps en mouvement dans l’espace et dans le temps et d’autre part à l’image de soi. La prise de conscience de son corps va servir de socle à la prise de conscience de soi-même en tant qu’individu (attention consciente*).

• La représentation « objective » de son corps
Prendre conscience de sa forme, de son volume, de son occupation dans l’espace, selon ses
postures, son équilibre, ses mouvements ainsi que leur coordination.


• La représentation « subjective » de son corps
Prendre conscience de l’aspect affectif et émotionnel du corps, de son histoire, de l’image que
l’on a de son propre corps (beau, laid, rond, mince… etc.) et de la façon dont on l’habite.

 


LE PRINCIPE DE RÉALITE OBJECTIVE


Le sophrologue doit prendre conscience de son propre état psychologique et physique pour évaluer l’état de conscience de son Client, ou de son groupe. Le sophrologue doit avoir lui aussi un entraînement sophrologique pour pouvoir établir une bonne relation avec les personnes qu’il reçoit. Sa compétence passe donc par le vécu personnel et par la rigueur avec laquelle il utilise les techniques de relaxation et de sophrologie.
*L’attention consciente : l’observation de soi, des manifestations du corps et de l’esprit (en commençant par les sensations) et tous les phénomènes qui apparaissent à notre conscience, aussi bien « intérieurs » que « extérieurs ».

 

Les séances de sophrologie se déroulent selon le protocole suivant :

Dialogue pré-sophronique. Un temps de discussion
C’est le moment avant la pratique, lors duquel le sophrologue expose les techniques utilisées pendant la séance, présente son objectif et son protocole, échange autour des notions inhérentes à l’entraînement. Il peut aussi utiliser ce moment pour refaire un bilan de la séance précédente.

Un temps d’exercices pratiques
• Installation
• Prise de conscience
• Respirations
• Découverte, automassage, mouvement… etc.

 Un temps de relaxation (dynamique) ou de sophronisation
• Sophro de base
• Relaxation dynamique
• Techniques spécifiques

Un temps pour dire, écrire, échanger, dessiner
• Phénodescription et dialogue post-sophronique: moment où la personne décrit son ressenti, son expérience après la pratique, à l’écrit ou/et à l’oral ou en dessinant.
C’est aussi un moment où le sophrologue pourra donner des indications pour s’entraîner dans son quotidien, pour favoriser la pratique ou encore ouvrir des pistes d’exploration.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.